Mes chers amis travailleurs laborieux…

Publié le par alava

Oui c’est moi ! Votre nanti préféré ! Je ne vous ai pas trop manqué ?
Et oui depuis mon dernier message de Katmandou
mon silence a dû vous peser ?
Mais il est vrai que j’avais poussé le bouchon un peu loin…
Maintenant ça va beaucoup mieux, je suis redevenu de droite
et j’ai arrêté définitivement la drogue.
Juste un peu de vin de temps en temps…
Et justement…C’est mon jour…
Et hop ! Un pt’it coup de Château Margot 1952
(Année de ma sublime naissance à Neuilly) hé ! hé !
Accompagné de foie gras et caviar….
Flûte ! Punaise ! Ventre dieu ! Que c’est bon !
Vous devriez essayer vous les pauvres ! Je n’ai jamais compris
pourquoi vous préfériez le gros qui tâche aux vins millésimés ?
A croire que n’avez pas de goût ?
C’est vrai ça, tout est moche chez vous !
Vos bagnoles, vos maisons, vos fringues et même vos gonzesses…Imbraisables ! Heu ! Imbaisables !
Et hop ! Un autre chtit coup de Margot mille neuf chant chinquante doeuf (Année de ma chublime naichanche à Meuilly) Héé ! Hééééé !
Accompafgné de voie gras et cafiar…
Vlute ! Bunaise ! Fentre dieu ! Que ché bon !
Ou j’en aitai moi ! A voui ! Mes chers amis cravailleurs !
J’ai gagné, grâce a vous, pleins de pognon, et je vous zen remerchie !
Si ! Si ! Cé grâce à vous que je peux me les bronzer au zoleil,
me les rouler dans la farine,
me les faire reluire par ma pute préférée ! Ben en même temps,
c’est ma femme ! Mais bon, je l’ai épousé pour son pognon hein !
par pour sa gueule ! On dirait un dogue qui serait passé sous un train.
D’ailleurs pour ce qui est du train…Ce serait plutôt tout le réseau ferroviaire européen qui lui cherait bassé dechus. Wouarfff !
Et je gompte pas les trams….Wouarfff ! Hic ! ??

Et hop ! Un auchtre chtit coup de Margot mille neuf chant chinquante doeuf (Année de ma chuplime naigeanche a Mouilly) Héééééééé ! Héééééééééééééééééééééé !
Accompafgnéééé de voie graaas et cafiaaaaareee…
Vlute ! Blunaise ! Fiente de vieux ! Que chai bron !!! Hic !??
Je dijais donc ? Je chais pu !
A vouis ! Bande de pignioufs ! Branleurs de poves de mes deux ! Hic !??
Vous allez bausser a fond les patates pa ce que j’ai bisoin de paugnon pour m’ajeter la derniere pagnole ! Dingue ! Zavez vu ?
La Butagi, Flugati ? Broutagy ?
Bugati ! Voui ! Bugati ! A les pas belle Hein ?
Et ben je vais me la payer avec vot poignon bande de pignioufs
de mes noix ! Hic !??
A la sueur de votre trou de bal !
Hé ! Entre nous ! Là ! C’est plus un trou que vous avez à force
de fou faire mettre par le patronat,
ché les grottes de lascault ! Padirake ! Lé trou dé la sécou !...
Caramba ! Yé parla Méchicanoche moa ? Wouaaaaa !!! Hi ! Hi ! Hic !??
Et pi i se révoltent pas lés cons ? Alors on nen brofite un max !
Et cé pas vini, on va vous en vaire bavé ongore un bon moment les amis !
Cé bien connu, plus on en a, plus on en veut ! Poil au neux ! Hic !??

Et hop ! Un auchtre chtit coup de carbo ? Fargo…Margot mille neuf chant chinque…bante doeuf (Année de ma chuplimmme naigeanche a Fouilly) Héééééééé ! Héééééééééééééééééééééé !
Accompafgnéééé de boie graaas et cabiaaaaareee…
Vvvvlute ! Brunebaise ! Fiente de noeuds ! Que chai bron !!! Hic !?? Hurpp !???

Bon les amis je vous baise !....Heu !!!! Je vous laiche pour aujourd’hui
fo que je me gouche pas ce que ça tourne un peu là ! Maintenant !
Et que j’ai les dents du fond qui baignent.
A bientôt mes chers zamis laborieux ! Zurtout continuez à bien dravailler
pour m’enrichir !
J’ vous écrirais des lentilles…zentilles… ou je passe 90% de mon temps
à me les jauffer au Zoleil pendant que vous en chiez des bulles
pour gagner une…De la merde ! Hi ! Hiiii !!!!! Hic !???



                                        Communiqué du patronat.

 Les dirigeants patronaux dans leur ensemble, à l’unanimité,
dans leur totale majorité, d’une seule voie, en accord parfait,
à l’unisson, Bref ! Tous ensemble,
vous demandent expressément de ne pas tenir compte de ces délires
qui, comme votre sagacité légendaire a pu s’en rendre compte,
émanent du même individu qui vous promettait monts et merveilles
à Katmandou, et qui maintenant sombre depuis quelques temps
dans les affres de l’alcool.
Vos chers dirigeants vous prient de retourner à votre travail
et d’oublier ces propos qui comme vous pouvez en douter
sont complètement faux, voir pas vrais, si non erronés.
Nous avons la plus grande estime pour votre sale race caste laborieuse,
et ne désirons que notre enrichissement personnel votre bonheur.
C’est d’ailleurs pour cette raison que nous ne voulons pas vous faire subir
ce que nous endurons (Les séjours interminables au Seychelles, à St Trop, dans les palaces, les grands restaurants, etc.…
Et ce sale argent, qui, comme vous le savez déjà
ne fait absolument pas le bonheur).
                                                   Vos bien aimés dirigeants

Publié dans En vrac...

Commenter cet article

Rava 07/12/2005 16:49

Fly > Il y a aussi une très nette influence de Pif le chien…

Mina, tralala..... 07/12/2005 16:31

Je me demande si je vais pas étider des tracts pour mon boulot avec des extraits de tes articles. Comme on dit, tu mets dans le mille!!

Flyingtoxin 05/12/2005 23:02

Ah ah ah ! Quelle poilade nom de Dieu !
J'ai réalisé, mais un peu tard, qu'il s'agissait en fait d'une traduction express pour le reader digest du "Das Kapital" de K. Marx, c'est bien ça ?

A quand la relecture des oeuvres de Vladimir Oulianov ?

chris 05/12/2005 19:35

Yes !!! Je vais signaler le retour des patrons à tous les potes !!!