Comment devenir un Fasciste

Publié le par alava

Ami, tu veux devenir un con Fasciste, mais tu ne sais pas comment
t’y prendre ?

Halte là ! Je vais t’expliquer comment tu peux y parvenir.
D’abord il faut que tu jettes à la poubelle tous les livres de ta bibliothèque…
Tu n’en as pas…
C’est parfait. Tu pars dans la vie avec un bel handicap avantage
pour devenir un des leurs.

Ceci dit, il faudra que tu te procures quand même quelques ouvrages indispensables sur l’histoire et notamment sur la dernière guerre,
même si je sais que tu ne les liras jamais.
Évidemment pas n’importe quels livres, ceux des écrivains
menteurs révisionnistes et autres falsificateurs historiens
dignes de la corde de ce nom.
Ces grands écrivains te renseigneront sur la dernière guerre
et te feront des révélations sur les gentils et doux SS
et leur merveilleuse réputation de gentleman.
Ils te raconteront comment les bons Français Nationalistes et patriotes du gouvernement de Vichy ont collaboré gentiment
avec la police allemande, et comment ils dénonçaient arrêtaient
et torturaient (toujours gentiment) les vilains et méchants résistants
qui défendaient la France.
Ils te feront l’éloge du valeureux Brasillach ce merveilleux et valeureux collaborateur planqué derrière son bureau, de Léon Degrelle,
le sympathique et exemplaire  patriote qui endossa l’uniforme de l’envahisseur Allemand et se battit aux cotés des  gentils Wafen SS,
et fut même décoré par Hitler.
Ils te diront tous le bien qu’ils pensent de ceux qui se sont battu pour libérer la France.
Ils t’enseigneront à leur façon le respect de ton prochain
et des étrangers…
Ils t’enseigneront l’amour des pacifistes, humanistes
et autres écologistes…..
Ils te diront a quel point ils regrettent le temps des colonies ou ils pouvaient a loisir exploiter l’autochtone et se livrer à leur sport favori en compagnie de leur ami la gégène(*).
Il faudra aussi que tu haïsses tous les individus que l’on dit différents, les homos, les handicapés, les faibles, les vieillards, brefs, pratiquement tout le monde, et surtout ceux à la charge de l’état, et donc nuisibles car à leurs yeux inutiles.

Ils t’apprendront à te méfier de tout ce qui n’est pas de ta race, de ta religion, de ton idéologie.
Ils t’apprendront à voir des complots partout…
Car nous sommes envahis de comploteurs judéomaçonomachintruc
voir même communistes…
Il te faudra aussi mépriser les femmes, enfin je veux dire qu’il faudra que tu apprennes que la femme doit être cantonnée au rôle essentiel
de reproductrice de la race arienne…
Et aussi, bien entendu, de boniche au service de l’être supérieur…L’homme.
Ils t’apprendront à répondre à tes détracteurs en retournant leurs propos contre eux (faute d’arguments), en utilisant le mensonge, en niant les faits historiques, en traînant dans la boue et diffamant les témoins et rescapés des camps. Ils t’apprendront à ne pas avoir peur de te contredire, voir d’inventer. Et si ça ne suffit pas, à bout d’arguments, il te restera l’insulte…Très important, l’insulte est indispensable a tout fasciste qui se respecte.

Il te faudra te raser le crâne, car vois tu, ce qu’il y a dessus prouve ce qu’il y a dedans !.....
Enfin…Je veux dire !.....Ben non rien !....
Tu vas pouvoir défiler avec tous tes nouveaux amis, le bras levé…Tu ne sais pas pourquoi ? Rassure toi, eux non plus ! Il faudra que tu cries des slogans… N’importe lesquels, du moment que c’est plein de haine et que ça fait du bruit…
De toute façon personne ne comprend, ça vocifère c’est le principal.

Apres t’être gorgé de toute cette saine  prose, de bières, et de vivifiantes activités sportives (Ratonnades et autres tabassages), tu pourras alors faire partie de cette joyeuse élite d’individus sous cultivés, et fières d’êtres…
Des bons Aryens.

Publié dans OPINIONS

Commenter cet article

julien 13/05/2009 18:20

hé hé hé, sa c'est du jeu de mot, les bon a rien !