Vendredi 15 juillet 5 15 /07 /Juil 00:00

Ami, maintenant que tu es un vrai rebelle,

il te faut l’instrument indispensable de tout insoumis qui se respecte.

Je vais maintenant t’expliquer comment fabriquer ta première bombe d’insoumis.

Procure toi un sachet de saucisses sous blister dans ton super marché.

Tu sais, celles qui croquent sous la dent.

(D’ailleurs elles ne sont pas vraiment comestibles si non tu tomberais malade).

 Procure toi de la ficelle blanche et noire et une montre.

A défaut de montre, tu peux utiliser un réveil.

Attention ! Pas un réveil ringard, du style de nos grands pères

(Le merdier qui se remonte avec une clef).

Un truc récent avec des petits boutons pour faire moderne.

Hé oui ! Tant qu’à être un insoumis, autant être moderne.

Tu t’imagines avec une bombe pourave sous le bras ?

Avec le réveil qui fait tic tac ?

Pas question de se péter la honte.

Bon, maintenant nous allons passer à la réalisation.

Attache les saucisses toutes ensembles avec la ficelle noire.

Fixe la montre sur le coté

et attache là avec le reste de ficelle noire par le bracelet.

Voila, c’est presque fini.

Divise la ficelle blanche en autant de morceaux que de saucisses.

Plante l’extrémité de la ficelle blanche dans chaque saucisse,

et l’autre extrémité sous la montre.

Arrange toi pour que ça fasse joli.

Inspire toi du dessin que j’ai spécialement fait pour toi.

Ça pas de la gueule ça ? Hein ?

               

Si si ! Ça arrache sa race ! J’t’assure !

Maintenant saute dans ton slip, prends ta bombe sous le bras

et rends toi au commissariat de ton quartier.

Une fois arrivé, ne fais pas attention au gardien (s’il y en a un),

ni aux policiers qui se marrent pliés en quatre.

Dépose la bombe juste devant la porte et barre toi !

Hein ? Que se passe t’il ?

Tu hésites ?

Comment ça ? C’est pas une vraie bombe ?

Ben… évidemment ! Mais pour la France c’est bien suffisant !

Tu voudrais quand même pas que je t’indique comment me faire péter la gueule ?

D’abord c’est dangereux, et en plus c’est interdit.

et puis tu pourrais faire du mal à quelqu’un !

Et pis quoi encore ! Espèce de p’tit trou duc…

Tu vas quand même pas me les gonfler ?

Alors voila, on se démerde,

 on s’arrange pour vous éduquer convenablement,

et Mosieur fait la fine bouche !

Et moi qui voulais te donner la combine pour te fabriquer,

à peu de frais, une moto, style Harley, avec des pots de yaourts.

Et ben ta qu’a te les carrer tes pots de yaourts ! Pove tache !

Par alava - Publié dans : En vrac...
Ecrire un commentaire - Voir les 181 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés